Accueil > Évènements > Graines d’Images Junior > Graines d’Images Junior 2018 - 20ème édition > La programmation 2018

La programmation 2018

Graines d’Images Junior propose une sélection de 14 films, dont 4 films en avant-première !

La programmation complète est détaillée ci-dessous par tranche d’âge.

Vous pouvez aussi consulter le programme papier (avec notamment toutes les grilles horaires en fin de programme) en cliquant sur le lien ci-dessous :

  • Grenouilles et compagnie

    Programme de 6 courts métrages
    Pologne / Belgique / Russie / France / Allemagne
    Animation | 2014 / 2017 • Durée : 30 min
    Programme créé par le Festival Ciné Junior 2018
    Dès 2-3 ans

    Qui se cache près de la mare remplie de nénuphars, dans le trou d’un lac gelé ou encore dans la forêt baignée de lumière ? Partons sur les traces des animaux au bord de l’eau !

    Au programme :
    Hee Hee Hatty – La grenouille de Tomas Glodek, Les grenouilles de Delphine
    Renard, Petit poisson de Sergei Ryabov, La mare aux têtards de Guillaume Delauney, Fourmi de Julia Ocker et L’oie a des ennuis de Monika Dovna.

    « Grenouilles »... Voilà un mot rigolo à dire, avec les onomatopées « grrrr ! » et « ouilles ! » ou encore le mot « nouille » qu’il contient !
    Les films proposés ici sont de « très » courts métrages : le plus long dure un peu plus de 9 min et le plus court 2 min 30. Ils se distinguent par leur nationalité (Pologne, Allemagne, France, Belgique, Russie), par leurs techniques (animation sur ordinateur, dessins à l’aquarelle, papier découpé) ou encore par la composition de leur bande sonore. Ces six films traitent tous des grenouilles « et compagnie », autrement dit : des animaux de la mare... et alentours.

    Plus d’infos sur le film ici

  • Petits contes sous la neige

    Programme de 7 courts métrages
    France / Suisse / République Tchèque / Russie / Etats-Unis
    Animation | 2016 / 2017 • Durée : 40 min
    AVANT-PREMIERE / Sortie nationale le 14 novembre 2018
    Dès 3 ans

    D’une montagne enneigée à une mer étoilée, d’une ville tranquille à un océan agité, les héros de ces sept courts métrages transportent les plus petits dans leurs aventures joyeuses et poétiques. L’entraide et la créativité sont au rendez-vous dans ce programme empreint d’une magie hivernale.

    Au programme : Le réveilleur de Filip Diviak, Drôle de poisson de Krishna Chandran A. Nair, La luge et le dragon de Eugenia Zhirkova, Pêcheurs d’étoiles de Han Zhang, Biquettes de Ekaterina Filippova, La famille Tramway de Svetlana Andrianova et Le Sceptre du Père Noël de Alexey Alekseev.

    Ce programme entraine les plus jeunes spectateurs à la découverte d’univers teintés d’une douce ambiance hivernale... Mais pas seulement ! À travers 7 courts métrages d’origines française, russe, tchèque, chinoise ou indienne, toute la famille partagera des sentiments universels comme l’émotion, le rire, sans oublier l’entraide. Qu’il s’agisse de glissades dans la neige, d’un sauvetage au beau milieu de l’océan ou d’une soirée de pêche aux étoiles, chaque film amène avec lui son propre imaginaire, toujours délicat et poétique.

    Plus d’infos sur le film ici

  • Pat et Mat déménagent

    Réalisé par MAREK BENEŠ (5 courts métrages)
    République Tchèque • Animation | 2017
    Durée : 40 min
    Dès 3 ans

    Pat et Mat ont posé leurs cartons dans une toute nouvelle maison. Les deux inséparables bricoleurs ont des idées à la pelle pour améliorer leur quotidien. Mais leur nouveau terrain de jeux va-t-il résister à leurs expériences farfelues ? _ Le retour des deux héros tchèques après avoir rassemblé plus de 235 000 spectateurs lors des deux premiers opus en salle.

    LE MOT DU RÉALISATEUR
    Pat et Mat sont bons amis et voisins depuis plus de quarante ans déjà. Ensemble, ils relèvent tous les défis et n’abandonnent jamais. Ça ne les ennuie pas si les choses ne se déroulent pas comme prévu : toujours de bonne humeur et optimistes, ils finiront satisfaits de leur travail et célèbreront chaque fin d’épisode par leur geste de victoire favori (le « ça, c’est fait ! »). Je pense qu’ils sont populaires parce qu’ils font des choses ordinaires, à la portée de tous. Et ça fait rire tout le monde de les voir aussi maladroits lorsqu’ils partent dans de mauvaises directions.

    Plus d’infos sur le film ici

  • Le Rat scélérat

    Réalisé par JEROEN JASPAERT
    Angleterre • Animation | 2017
    Durée : 42 min
    Dès 3 ans

    Prenez garde au Rat scélérat, le bandit le plus gourmand des alentours ! Sur sa fidèle monture, il vole tout ce qui se mange, même si ce n’est pas à son goût, jusqu’au jour où il croise plus rusé que lui... Un conte de cape et d’épée, de bandit et de biscuits... par le réalisateur de Monsieur Bout-de-Bois et les producteurs de Un conte peut en cacher un autre.
    Précédé de deux courts métrages : Musique-Musique de Ned Wenlock et Une
    pêche fabuleuse de Uzi Geffenblad.

    Après le succès du « Gruffalo, « Petit Gruffalo », « La sorcière dans les airs » et « Monsieur Bout de Bois », toute l’équipe de Magic Light est repartie pour une nouvelle adaptation d’un bestseller jeunesse de Julia Donaldson et Axel Scheffler. Ces derniers sont considérés comme les créateurs de livres pour enfant les plus appréciés dans le monde et beaucoup de leurs livres sont aujourd’hui des classiques de la littérature jeunesse. « Le rat scélérat » est leur cinquième ouvrage adapté au cinéma.

    Plus d’infos sur le film ici

  • Le Quatuor à cornes

    Programme de 3 courts métrages
    France / Belgique • Animation | 2017 / 2018
    Durée : 43 min
    Dès 4 ans

    Aglaé la pipelette, Rosine la tête en l’air, Clarisse la peureuse et Marguerite la coquette ne se contentent pas de regarder passer les trains. Ce petit troupeau
    de vaches vous entraine dans leurs aventures à travers ce programme de 3 courts « meeeuhtrages » plein de tendresse et d’humour !
    Au programme : La clé des champs de Benjamin Botella et Arnaud Demuynck,
    Dorothy la vagabonde de Emmanuelle Gorgiard et Aglaé la pipelette de Pascale Hecquet.

    LE MOT DU PRODUCTEUR
    À l’origine de ce programme, il y a des livres pour enfants créés par Yves Cotten que je lisais à ma fille quand elle avait 4 ans. Les aventures de Rosine, Marguerite, Clarisse et Aglaé nous plaisaient bien et nous changeaient des contes peuplés de loups, de petits cochons ou autre chèvre de Monsieur Seguin. Quatre vaches qui se ressemblent comme des quadruplées, pas de petite ni de grosse que les autres moqueraient. Un quatuor dans lequel aucun personnage dominant ne se détache, contrainte d’écriture intéressante pour développer des conflits internes au groupe qui peuvent faire écho à ce que des enfants de 4 à 7 ans connaissent dans leur socialisation.

    Plus d’infos sur le film ici

  • Mon Voisin Totoro

    Réalisé par HAYAO MIYAZAKI
    Japon • Animation | 1988 (Version restaurée) – VF
    Durée : 1h27
    Dès 4 ans

    Deux petites filles, Mei et Satsuki, viennent s’installer avec leur père dans une grande maison à la campagne afin de se rapprocher de l’hôpital où séjourne leur mère. Tout les émerveille : la nature, les animaux et leurs nouveaux voisins... Elles découvrent en effet l’existence de créatures merveilleuses, les Totoro, drôles de personnages au ventre rebondi.

    Pour son 30ème anniversaire, Mon voisin Totoro ressort dans les salles dans une sublime version restaurée ! Réalisé par Hayao Miyazaki, le maître de l’animation japonaise, ce chef d’oeuvre du studio Ghibli exalte la vie en harmonie avec la nature... Avec ce long-métrage, Miyazaki se tourne vers une intrigue forestière fantastique qui prend des allures de conte pour enfant.
    Doté d’une richesse visuelle incroyable, le film suscite des émotions proches de l’émerveillement. La limite entre l’imaginaire et le réel est volontairement estompée au fil des séquences, si bien que le monde des adultes et du concret se fonde peu à peu dans un univers allégorique et magique où tout peut dès lors sembler possible, sans aucune volonté de rationalisation de la part du spectateur.

  • Mimi et Lisa, les lumières de Noël

    Réalisé par KATARÍNA KEREKESOVÁ (4 courts métrages)
    Slovaquie • Animation | 2018
    Durée : 47 min
    AVANT PREMIERE / Sortie nationale le 21 novembre 2018
    Dès 5 ans

    Timide et non-voyante, Mimi perçoit le monde différemment grâce à ses autres sens. Lisa, sa voisine délurée, est toujours prête à provoquer des situations amusantes. Les deux petites filles reviennent dans ce nouveau programme de 4 courts métrages afin de nous faire vivre la magie de Noël, avec l’imagination pour seule frontière.

    Ce programme de courts-métrages propose de sensibiliser au handicap à travers une démarche originale et intelligente, basée sur l’éveil à soi et à l’autre. De quoi remplir son réservoir affectif de petites perles joyeuses et colorées !
    Que va-t-il arriver à Mimi & Lisa dans ces nouvelles aventures ?

    Plus d’infos sur le film ici

  • Pachamama

    Réalisé par JUAN ANTIN
    France / Argentine • Animation | 2018
    Durée : 1 h 10
    Dès 5/6 ans

    Tepulpaï et Naïra, deux petits indiens de la Cordillère des Andes, partent à la poursuite de la Pachamama, totem protecteur de leur village, confisqué par les Incas. Leur quête les mènera jusqu’à Cuzco, capitale royale assiégée par les conquistadors.

    FESTIVAL CHANGÉ D’AIR
    En avant-première du Festival Changé d’Air, Graines d’Images Junior s’aventure en Amérique du Sud avec la programmation de Pachamama. Le Festival Changé d’Air aura lieu du 8 au 17 novembre 2018. Concerts, danse, théâtre et spectacles jeune public sont au programme de cette 28e édition qui part à la découverte de l’Argentine.
    Renseignements sur le Festival Changé d’Air : 02 43 40 13 04 | www.lerabelais.org

    Plus d’infos sur le film ici

  • Capitaine Morten et la reine des araignées

    Réalisé par KASPAR JANCIS
    Estonie / Irlande / Belgique • Animation | 2018
    Durée : 1 h 16
    Dès 6 ans

    Morten rêve de prendre le large à bord de La Salamandre, avec son père le Capitaine Vicks, mais il doit rester à terre chez l’autoritaire Annabelle. Avec son complice Stinger, Annabelle veut s’emparer du bateau, persuadée qu’il cache un trésor de pirates. Pour déjouer leurs plans, Morten va être entrainé dans une aventure fantastique. Réduit à la taille d’un insecte par un magicien farfelu, c’est dans le monde de la Reine des araignées qu’il va devoir conquérir ses galons de capitaine.

    Présenté hors compétition au Festival d’Annecy en 2018, Capitaine Morten et la Reine des araignées est un film réalisé en stop-motion, avec des marionnettes de belle facture et bien animées. Avant de devenir un film d’animation, il fût une pièce de théâtre mêlant musique et cirque, il en reste de large traces perceptibles grâce à la fanfare, qui accompagne les aventures de Morten. Puis cette pièce fut déclinée en un livre pour enfants au succès phénoménal en Estonie. (Propos recueillis sur le site Benshi)

    Plus d’infos sur le film ici

  • Dilili à Paris

    Réalisé par MICHEL OCELOT
    France • Animation | 2018
    Durée : 1 h 35
    Dès 7 ans

    Dans le Paris de la Belle Époque, en compagnie d’un jeune livreur en triporteur, la petite kanake Dilili mène une enquête sur des enlèvements mystérieux de fillettes. Elle rencontre des hommes et des femmes extraordinaires, qui lui donnent des indices. Elle découvre sous terre des méchants très particuliers, les Mâles-Maîtres. Les deux amis lutteront avec entrain pour une vie active
    dans la lumière et le vivre ensemble...

    Autodidacte, Michel Ocelot a consacré toute sa carrière au cinéma d’animation. Depuis le début, il écrit ses propres histoires, dessine lui-même les personnages de ses films et crée leur univers graphique. C’est en 1998 que le grand public le découvre, grâce au succès public et critique de son premier long-métrage Kirikou et la sorcière. Viennent ensuite Princes et Princesses, d’anciens contes en silhouette et Kirikou et les Bêtes sauvages, co-réalisé avec Bénédicte Galup. En 2007, Azur & Asmar, son 4ème long-métrage, est encore un conte de fée, d’une rive à l’autre de la Méditerranée. En théâtre d’ombres et en 3D relief, Les Contes de la nuit sort en juillet 2011. En 2012, de nouvelles aventures de Kirikou sont à l’affiche, Kirikou et les Hommes et les Femmes. Son dernier long-métrage, Dilili à Paris, est une grande histoire se déroulant à la « Belle époque ».

    Plus d’infos sur le film ici

  • Reine d’un été

    Réalisé par JOYA THOME
    Allemagne • Fiction | 2017
    Durée : 1 h 07
    Dès 8 ans

    Les vacances viennent de commencer et Léa, 10 ans, n’a pas envie de partir en colonie car elle ne partage plus vraiment les centres d’intérêt des filles de son âge. Une après-midi, elle découvre une bande de garçons en train de construire un radeau et tente de se joindre à eux mais ils n’acceptent pas les filles... Quand ils la mettent au défi de prouver son courage et sa détermination, c’est le début d’un été riche en aventures.

    LE MOT DE LA RÉALISATRICE
    Dès le départ, mon désir était de faire un film avec des enfants, sur des enfants mais qui parle autant aux enfants qu’aux adultes. Le film traite avant tout de l’appartenance à un groupe, thème universel quel que soit l’âge... Nous voulions, en filmant ces longues journées d’été, retrouver quelque chose de l’ordre de l’enfance qui a disparu et saisir ce sentiment lié aux vacances à la campagne. Bien sûr, c’était très orienté vers notre propre enfance dans les années 1990 et pas vraiment vers la réalité d’aujourd’hui. Nous souhaitions également montrer une figure de fille forte, pas toujours joyeuse et riante car j’aime les personnages mélancoliques et je pense qu’ils ont aussi leur place dans les films pour enfants.

    Plus d’infos sur le film ici

  • Okko et les fantômes

    Réalisé par KITARÔ KÔSAKA
    Japon • Animation | 2018 – VF et VOstf
    Durée : 1 h 35
    Dès 8 ans

    Seki Oriko, dite Okko, est une petite fille formidable et pleine de vie. Sa grandmère qui tient l’auberge familiale la destine à prendre le relai. Entre l’école et son travail à l’auberge aux côtés de sa mamie, la jeune Okko apprend à grandir, aidée par d’étranges rencontres de fantômes et autres créatures mystérieuses !

    Adapté d’un livre pour enfants très populaire qui s’est vendu au Japon à plus de 3 millions d’exemplaires, Okko et les fantômes est le premier long-métrage réalisé par Kitarô Kôsaka, ancien collaborateur de Hayao Miyazaki au sein du Studio Ghibli sur des films comme Le tombeau des lucioles, Princesse Mononoké, Le voyage de Chihiro, ou Ponyo sur la falaise.
    Une adaptation du livre a d’abord été publiée en manga dans le magazine « shojo » Nakayoshi des éditions Kodansha. Dessinée par Eiko Ouchi, la série compte 7 tomes sortis entre 2006 et 2012 (inédite en France).

    Plus d’infos sur le film ici

  • Miraï, ma petite soeur

    Réalisé par MAMORU HOSODA
    Japon • Animation | 2018 – VF
    Durée : 1 h 38
    Dès 9 ans

    Kun est un petit garçon à l’enfance heureuse jusqu’à l’arrivée de Miraï, sa petite soeur. Jaloux de ce bébé qui monopolise l’attention de ses parents, il se replie peu à peu sur lui-même. Au fond de son jardin, où il se réfugie souvent, se trouve un arbre généalomagique. Soudain, Kun est propulsé dans un monde
    fantastique où vont se mêler passé et futur. Il rencontrera tour à tour ses proches à divers âges de leur vie : sa mère petite fille, son arrière grand-père dans sa trépidante jeunesse et sa petite soeur adolescente ! À travers ces aventures, Kun va découvrir sa propre histoire.

    LE MOT DU RÉALISATEUR
    Quand j’étais enfant, je sentais plus de réalité à travers l’animation qu’à travers les prises de vue réelles. Si je me place du point de vue des enfants, de la manière dont ils perçoivent le monde, l’animation fait passer plus de choses, elle est plus proche d’eux. Pour réaliser le film (ndlr) j’ai regardé mon propre fils de trois ans pendant des heures. Toutes ses mimiques, de joie ou de colère, ses mouvements encore peu assurés… Et cette manière qu’ont les très jeunes enfants de passer en une seconde du chagrin à l’éclat de rire : c’est une source sans fin d’inspiration.

    Plus d’infos sur le film ici

  • Parvana, une enfance en Afghanistan

    Réalisé par NORA TWOMEY
    Canada / Irlande / Luxembourg • Animation | 2018
    Durée : 1 h 33
    Dès 10/12 ans

    En Afghanistan, sous le régime taliban, Parvana, onze ans, grandit à Kaboul ravagée par la guerre. Elle aime écouter les histoires que lui raconte son père, lecteur et écrivain public. Mais un jour, il est arrêté et la vie de Parvana bascule à jamais. Car sans être accompagnée d’un homme, on ne peut plus travailler, ramener de l’argent ni même acheter de la nourriture. Parvana décide alors de se couper les cheveux et de se travestir en garçon afin de venir en aide à sa famille. Parvana est un conte merveilleux sur l’émancipation des femmes et l’imagination face à l’oppression.

    LE MOT DE LA RÉALISATRICE
    A travers les informations ou les discussions autour d’eux, les enfants sont exposés en permanence aux tragédies mondiales. Et les adultes ne doivent pas occulter ou masquer cette réalité. Famille, enseignants, proches doivent encourager le débat avec eux sur ces sujets auxquels ils finiront forcément pas être confrontés. Petite, la radio m’informait des attentats en Irlande du Nord. J’en parlais aussitôt avec mes parents qui n’avaient de cesse de m’expliquer les tenants et aboutissants de ce conflit à travers leur histoire et leur vécu. Et pour revenir à Parvana, ce qui se passe en Afghanistan est si complexe... Encore aujourd’hui, les Afghans ignorent leur perspectives d’avenir. Le film explore cette complexité, en posant un certain nombre de questions sans pour autant apporter de réponses.

    Plus d’infos sur le film ici


Espace adhérents | | @elastick.net