Accueil > Éducation à l’image > Collège au cinéma > Rencontre avec Jean François-Laguionie et Anik le Ray

Rencontre avec Jean François-Laguionie et Anik le Ray

Le lundi 9 janvier 2012, à partir de 9h, dans le cadre de l’opération Collège au cinéma et de la programmation du film L’Ile de Black Mor, Graines d’Images organise une journée de formation à l’attention des professeurs, en présence du réalisateur Jean-François Laguionie et de la scénariste Anik le Ray.

La matinée sera réservée à la projection du film du 2ème trimestre du dispositif Collège au cinéma, L’Ile de Black Mor, suivie d’une discussion avec Jean-François Laguionie et Anik Le Ray sur leur œuvre et leur travail. L’après-midi sera quant à elle consacrée à l’analyse, à l’aide d’éléments de préparation du film (en présence des deux professionnels), puis à une introduction sur le cinéma d’animation à la fois théorique et pratique pour préparer l’exploitation en classe.

  • L’île de Black Mor

    Réalisé par Jean-François Laguionie
    France – 2003 – 1h21

    En 1803, sur les côtes des Cornouailles, Le Kid, un gamin de quinze ans, s’échappe de l’orphelinat où il vivait comme un bagnard. Il ignore son vrai nom et a pour seule richesse la carte d’une île au trésor tombée du livre de Black Mór, un célèbre pirate auquel il souhaiterait ressembler. Avec deux pillards d’épaves, Mac Gregor et La Ficelle, Le Kid s’empare du bateau des garde-côtes et se lance à la recherche de la fameuse île à l’autre bout de l’Océan Atlantique. Mais rien ne se passe comme dans les livres de pirates... En quête de son identité, Le Kid est plus fragile qu’on ne le croit, et bien des aventures l’attendent avant d’arriver à l’Ile de Black Mór...

Né à Besançon, Jean-François Laguionie se passionne pour l’animation depuis sa rencontre avec Paul Grimault, dont il est l’élève durant plusieurs années. Après quinze années à réaliser des courts métrages, dont La Demoiselle et le Violoncelliste qui le révèle en 1965, il reçoit la Palme d’Or du court-métrage au Festival de Cannes 1978 pour La Traversée de l’Atlantique à la rame, film d’animation réalisé avec du papier découpé. Après ce succès, il fonde son propre studio, « La Fabrique ».
Auteur de nombreux romans qu’il adapte pour la plupart à l’écran, Jean-François Laguionie revient en 2011 à la réalisation d’un projet existant depuis 2004, Le Tableau, un nouveau pari technique et artistique, puisque le film combine
l’animation de peintures à l’huile avec un mélange de 3D et de prises de vues réelles.

Anik Le Ray travaille pour le studio « La Fabrique » dans les années 90. Son écriture pour le long métrage commence par une collaboration avec Jean-François Laguionie sur Le Château des Singes (1998), se poursuit avec L’île de Black Mor (co-scénariste) (2003), et Le Tableau actuellement en salle, dont elle a écrit le scénario original. Elle a aussi écrit le scénario original de Kerity la maison des contes (2009). Passionnée de métaphysique amusante, elle guide ses personnages au bord de leur rêve, puis d’un mot leur ouvre la porte d’un autre monde…

Invitation rencontre Jean-François Laguionie

Espace adhérents | | @elastick.net